7 solutions pour défiscaliser en dernière minute

Certaines opérations de défiscalisation nécessitent de grandes réflexions et une prise de décision. Toutefois, à un moment donné, les contribuables sont pris au dépourvu et ne pourront pas se permettre de gaspiller du temps dans les réflexions.

En effet, plusieurs contribuables réagissent trop tard pour bénéficier des réductions d’impôts et ne savent plus comment réduire ses impôts. Le code de la consommation impose des délais de réflexion, qui ne peut en aucun cas être retardée, aux investisseurs. Ainsi, de nombreux investisseurs se laissent surprendre par ce délai, raison pour laquelle leur projet diffère.

Immobilier déplafonné

À la fin de l’année, les investisseurs auront encore l’opportunité de trouver des programmes immobiliers favorisant la défiscalisation des revenus de l’année en cours. Ces programmes sont très variés et peuvent concerner le programme en VEFA, un dispositif de la loi Girardin qui est déjà livrée.

En effet, la date d’achèvement de ces travaux où la DAT est éventuellement prévue avant le 31 décembre.

Immobilier de défiscalisation en ville

À l’encontre des investissements dans l’immobilier de défiscalisation outre-mer, avec un plafond fixé à 18 000 euros par an, certains programmes immobiliers en ville peuvent être accessibles grâce aux dispositifs de Bouvard et Pinel. Toutefois, les avantages ne peuvent dépasser les 10 000 euros en une année, c’est le plafonnement imposé par les niches fiscales.

SOFICA ou Sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel

La participation aux œuvres cinématographiques avec une SOFICA permet une déduction des impôts, notamment jusqu’à plus de 36 % du montant investi qui sera plafonné à plus de 18 000 euros chaque année.

Dons
Les contribuables les plus généreux pourront offrir des dons aux organismes d’utilité publique. Cette opération permet de bénéficier d’une déduction de 66 à 75 % des dons effectués sur les impôts.

Retraite complémentaire

Un contrat de retraite par capitalisation Madelin est un moyen parfait pour les chefs d’entreprise voulant défiscaliser à la dernière minute. Effectivement, ce contrat les donne l’opportunité d’enregistrer les cotisations versées et les charges de l’année en cours.

Ainsi, la base de revenus imposables sera réduite, un moyen pratique pour déterminer de leur future fiscalité. Par ailleurs, les salariés peuvent également profiter d’un avantage fiscal en abondant leur PERP avant que l’année fiscale s’achève.

FIP et FCPI

L’investissement avec les FCPI et FIP offre des réductions d’impôts sur le revenu l’année après la souscription. Les avantages fiscaux se limitent à 18 % de la somme investie. CE dernier sera plafonné à 24 000 euros pour un couple et 12 000 euros pour les célibataires pour un maximum de 4320 euros par foyer fiscal.

Girardin social et industriel

Étant un dispositif de défiscalisation, le Girardin industriel et social propose une réduction d’impôt de l’ordre de plus de 115 % de la valeur initiale de l’investissement. Avec cet avantage fiscal, l’État finance le développement de l’activité outre-mer dans quelques secteurs économiques choisis.